Envol du franc suisse , Je me pose la question de déménager en

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Le Monde
Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international La Vie au Jardin

S’abonner au Monde à
partir de 1 EUR

Services Le Monde

Boutique Le Monde

Accueil

Hors-séries

Livres

DVD

CD

Unes du Monde

Loisirs & papeterie

Promotions

Partenaires Le Monde

Annonces auto

Annonces emploi

Annonces immo

Comparateur de banques

Comparateur de crédit

Cours d’anglais

Modèles de lettres

Prix de l’immobilier

Shopping

Le Monde.fr

Édition globale
Édition afrique

Facebook

Twitter

Suivre le Monde sur Twitter

@lemondefr Suivre @lemondefr

Google+

Emploi
Newsletters

Affichez ici la météo de votre ville

S’inscrire
Connexion

Accueil

International

Politique

Société

Éco

Culture

Idées

Planète

Sport

Sciences

Techno

Campus

Le Mag

Édition Abonnés

Économie

Économie

Monde

Entreprises

Bourse

Argent

Immobilier

Emploi

Médias

SIMI

Crise de l’euro

Supplément partenaire : Les clés de demain

Evasion fiscale

Guerre des brevets

Téléphonie mobile

 

Envol du franc suisse : « je me pose la question de déménager en Allemagne »

Le Monde
| 16.01.2015 à 10h55
o Mis à jour le
16.01.2015 à 11h14

C’est peu dire que la décision, jeudi 15 janvier, de la Banque nationale suisse (BNS) de mettre un terme au mécanisme empêchant le franc suisse de trop se renchérir face à l’euro, a provoqué des réactions fortes au sein des entreprises helvètes. A commencer par celles du secteur de l’horlogerie, dont 95 % de la production est vendue dans des pays utilisant soit l’euro soit le dollar.
Lire aussi : L’horlogerie suisse s’alarme de l’envol du franc
Edouard Meylan, PDG du fabricant de montres H. Moser & Cie, basé à Neuhausen am Rheinfall, a ainsi fait part de son courroux dans une lettre ouverte, adressée à Thomas Jordan, le président de la BNS, quelques heures après cette décision.Maniant l’humour grinçant, M. Meylan remercie tout d’abord M. Jordan du défi que sa décision lui impose, avant d’accuser le patron de la Banque nationale suisse d’avoir « rendu les choses plus complexes ».Soulignant, notamment, que « les premiers détaillants ont annulé leurs commandes suite à [l ‘]annonce » de la fin du cours plmnacher du franc suisse face à l’euro (1,20 franc pour 1 euro), l’entrepreneur se pose la question, pour retrouver de la compétitivité, de « tout simplement déménager à 2 kilomètres, en Allemagne, et continuer notre activité dans l’Union européenne. »Voici le texte intégral de cette lettre ouverte :« Cher Monsieur le Président,Je tenais à vous remercier personnellement et publiquement de votre décision d’abolir le cours plancher de 1,20 franc suisse pour 1 euro.Ce matin, quand je me suis réveillé, j’étais en proie à un sentiment étrange. Alors que je prenais connaissance des nouvelles, je me demandais « que vais-je bien pouvoir faire aujourd’hui ? », à côté bien évidemment de nos tâches habituelles en ce mois de janvier.Il n’y avait pas d’annonce de nouveau conflit, aucune grosse actualité à propos de la baisse des marchés émergents, ni, fort heureusement, de nouvelle attaque terroriste.Je suis un entrepreneur et dirige une petite manufacture horlogère appelée H. Moser & Cie., basée dans le canton de Schaffhouse. Chez H. Moser & Cie., notre signature est « Very rare ». «Very rare » parce que nous produisons 1 000 montres par année, parce que nous sommes des entrepreneurs au sein d’un groupe indépendant et familial qui emploie 55 personnes, et parce que nous sommes une manufacture dans le véritable sens du terme, concevant et produisant entièrement nos montres ingénieuses.Enfin quelque chose à faire !En tant qu’entrepreneur dans une petite compagnie suisse, j’aime les défis. Qu’ils soient générés par la pression exercée par les grands groupes de luxe en matière d’approvisionnement ou de distribution, ou encore liés à la bataille quotidienne que nous livrons pour faire plus avec de petits budgets face à l’avalanche de publicité et de grand marketing.Et bien aujourd’hui, Monsieur le Président, votre décision spectaculaire a encore rendu les choses plus complexes : en effet, 95 % de notre production est vendue à l’étranger et à des clients autour du monde – hors de Suisse.Je profite d’ailleurs pour mentionner, de manière concrète et transparente, que les premiers détaillants ont annulé leurs commandes suite à votre annonce.Ainsi, ce matin, à 10 h 38, quand mon directeur financier m’a envoyé un e-mail intitulé « Breaking News », j’ai pensé : « Enfin quelque chose à faire ! ».Quelque chose qui va me forcer à trouver des solutions pour poursuivre notre croissance, améliorer notre rentabilité et assurer la pérennité de H. Moser & Cie., garantissant le travail de mes 55 collaborateurs.Je suis convaincu que vous avez un planEn fait, une pensée m’a traversé l’esprit : pourquoi ne pas tout simplement déménager à 2 kilomètres, en Allemagne, et continuer notre activité dans l’Union européenne ?Je ferais même d’une pierre deux coups puisque cela me permettrait de résoudre cet autre défi qui attend l’économie suisse à partir du mois de février, avec la diminution des permis de travail délivrés aux résidents de l’Union européenne – j’ai omis de préciser que 20 % environ de mes employés sont allemands.Alors laissez-moi vous faire un appel clair au nom de toutes les entreprises de petite et moyenne taille qui emploient de si nombreux collaborateurs suisses : je suis convaincu que vous avez un plan qui va nous aider à traverser tout ça sur le long terme.Parce que, si tel n’est pas le cas, comme beaucoup d’autres merveilleuses créations suisses, les montres H. Moser risquent de devenir vraiment très très rares… »

Suisse

La Suisse vote de nouveau sur l’immigration

La Suisse en manque d’étudiants européens après avoir restreint la libre circulation

Taux plancher supprimé : pourquoi le franc suisse s’envole

Édition abonnés Contenu exclusif

La Suisse rouvre la porte aux travailleurs européens

L’envolée du franc suisse pèse sur les collectivités locales françaises

Des entreprises suisses veulent baisser les salaires des frontaliers

Abonnez-vous à partir de 1 EUR

Guide des impôts ▪ Entreprises ▪ Spécial Immobilier ▪ SIMI ▪ Orange ▪ Immobilier ▪ Investissement locatif ▪ Économie française ▪ Swiss Leaks ▪ Droit social

Vidéo

Des manifestants anti-austérité perturbent l’inauguration du siège de la BCE, à Francfort

Le monde abonnements
Profitez du journal où et quand vous voulez. Abonnements papier, offres 100 % numériques sur Web et tablette.

S’abonner au Monde à partir de 1 €

Déjà abonné aujournal Le Monde ?

Activez votre accès à l’Édition abonnés du Monde.fr
Gérez votre abonnement

Les rubriques du Monde.fr
International ▪ Politique ▪ Société ▪ Économie ▪ Culture ▪ Sport ▪ Techno ▪ Style ▪ Vous ▪ Idées ▪ Planète ▪ Éducation ▪ Disparitions ▪ Santé ▪ Monde Académie

Les services du Monde
La boutique du Monde ▪ Le Monde dans les hôtels ▪ Cours d’anglais ▪ Annonces auto ▪ Annonces immo ▪ Shopping ▪ Comparateur crédit ▪ Devis travaux ▪ Conjugaison ▪ Programme télé ▪ Jeux ▪ Météo ▪ Trafic ▪ Prix de l’immobilier ▪ Source Sûre ▪ Carte des départements

Sur le web

› Cinéma UGC
› Télévision
› Blog TV
› Programme TV de M6 en replay
› Sortir à Paris

› Les derniers albums
› Programme TV
› Bars à Paris
› Programme TV de France 2 en replay
› Blog cinéma

Les sites du Groupe
Télérama.fr ▪ Talents.fr ▪ Le Huffington Post ▪ CourrierInternational.com ▪ Monde-Diplomatique.fr ▪ Les Rencontres professionnelles Le Monde ▪ La Société des lecteurs du Monde ▪ Le Prix Le Monde de la recherche

Élections départementales 2015
Departementales 2015 resultats ▪ Resultats elections Bordeaux ▪ Resultats departementales canton Clermont-Ferrand-3 ▪ Resultats departementales canton Pleslin-Trigavou ▪ Departementales canton Chartres-3 ▪ Resultats elections canton L’Aigle ▪ Departementales 2015 La Frénaye ▪ Departementales 2015 Le Breuil-sous-Argenton ▪ Elections departementales Saint-Ouën-des-Vallons ▪ Elections departementales Gourdan-Polignan

Suivez-nous

Facebook Twitter Google+ Mobile RSS

Recevez nos newsletters 

Index actualité : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

© Le Monde.fr |
Fréquentation certifiée par l’OJD |
CGV |
Mentions légales |
Qui sommes-nous ? |
Charte groupe |
Publicité |
Index |
Aide (FAQ) :
web – abo – journal – mobile
Journal d’information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de
l’actualité. Découvrez chaque jour toute l’info en direct (de la politique à l’économie en passant par le sport et la
météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

 

En Continu

Envol du franc suisse : « Je me pose la question de déménager en …

Laisser un commentaire