La Suisse recherche des touristes capables de supporter le franc fort

Actu

Economie

Sport24

Culture

Lifestyle

Madame

Editions abonnés

Figaro Store

FigaroTV

Santé

Etudiant

Figarochic.cn

Histoire

Bourse

Nautisme

Golf

TVmag

Scope

Voyage

Enchères

Vin

Evene

Météo consult

Le particulier

Cadremploi

La chaine météo

Keljob

Kelformation

Explorimmo

Propriétés de France

Ticketac

Vodeo

Cplussur

Facebook

Twitter

Google +

Newsletter

Menu

En direct

Journal

Suivre

Recherche

Conjoncture

Immobilier

Bourse

Tech & Web

Finances Perso

Entreprises

Management

Conso

Menu

Menu

En direct

Journal

Conjoncture

Bourse

Tech & Web

Finances Perso

Entreprises

Management

Immobilier

Médias

Conso

La Personal Economy

Financement participatif

Services & Partenaires

La Suisse recherche des touristes capables de supporter le franc fort

Home
ECONOMIE
Conjoncture

Par Ivan Letessier Publié

le 25/02/2015 Ă  08:30

Pour remplacer les Allemands, Suisse Tourisme tente bien de séduire les Français, réputés moins sensibles aux prix, avec un circuit présenté comme la «route 66» locale.
Crédits photo : Jon Arnold/Jon Arnold / hemis.fr
Une bien mauvaise nouvelle pour la Suisse, où le tourisme contribue à 4% du PIB et emploie 175.000 personnes. La fréquentation des Allemands, premiers touristes en terre helvète, a baissé de 30% en six ans.

Publicité

La flambĂ©e du franc suisse semble avoir mis le feu au lac. Moins de six semaines après la dĂ©cision de la banque nationale helvète d’abandonner le cours plancher liant la monnaie locale Ă  l’euro, qui a fait grimper de 20% le franc suisse, les professionnels du tourisme de la ConfĂ©dĂ©ration ont engagĂ© les grandes manœuvres. Si la neige ne manque pas dans les stations de ski suisses, les touristes se font dĂ©sirer. DĂ©jĂ  chères, les vacances en HelvĂ©tie sont devenues hors de prix pour les habitants de la zone euro. Une bien mauvaise nouvelle pour la Suisse, oĂą le tourisme contribue Ă  4% du PIB et emploie 175.000 personnes. La frĂ©quentation des Allemands, premiers pourvoyeurs de vacanciers, qui a baissĂ© de 30% en six ans, va continuer Ă  chuter, selon JĂĽrg Schmid, le patron de Suisse Tourisme, l’organisme chargĂ© d’assurer la promotion du pays: les Allemands amoureux de la nature, qui venaient camper Ă  moindres frais au bord des lacs, seront les premiers Ă  faire dĂ©fection.

Suisse Tourisme mise surtout sur les riches de Turquie, des pays ­Baltes et des Balkans et redouble enfin d’efforts auprès des Asiatiques.
Pour les remplacer, Suisse Tourisme tente bien de sĂ©duire les Français, rĂ©putĂ©s moins sensibles aux prix, avec un circuit prĂ©sentĂ© comme la «route 66» locale. Mais l’organisme mise surtout sur les riches de Turquie, des pays Baltes et des Balkans, en travaillant avec la compagnie Swiss pour profiter de ses nouvelles dessertes. Suisse Tourisme redouble enfin d’efforts auprès des Asiatiques. Il travaille avec les tour-opĂ©rateurs locaux pour dĂ©velopper des formules poussant les voyageurs Ă  allonger leurs sĂ©jours. JĂĽrg Schmid Ă©voque le potentiel du ski, dĂ©crit comme «le golf des Chinois», et des trains panoramiques. Ses Ă©quipes ont dĂ©veloppĂ© avec un voyagiste de Hongkong un parcours d’une semaine permettant de dĂ©couvrir le pays Ă  vĂ©lo depuis les sources du Rhin jusqu’Ă  Bâle, en longeant les rives du lac de Constance.

Partager

Partager cet article
X

Recommander

Envoyer par mail
Envoyer par mail

La Suisse recherche des touristes capables de supporter le franc fort
Une bien mauvaise nouvelle pour la Suisse, où le tourisme contribue à 4% du PIB et emploie 175.000 personnes. La fréquentation des Allemands, premiers touristes en terre helvète, a baissé de 30% en six ans.

<
Envoyer cet article par e-mail
X

Imprimer

Haut de page

La rĂ©daction vous conseille :Huit perdants de la hausse du franc suisseKrach en Suisse: le patron de Swatch Ă©voque «un tsunami pour l’ensemble de la Suisse»

Ivan Letessierauteur17 abonnĂ©sJournalisteSes derniers articlesLa Halle revient au low-cost pour Ă©quilibrer ses comptes d’ici Ă  2017Comment La Halle est tombĂ©e au trente-sixième dessousEstĂ©e Lauder rĂ©invente ses secrets de beautĂ©

Services Partenaires

Sur le mĂŞme sujet

SuisseKrach suisseFranc suisse

Sport Management School ouvre un campus à LausanneLa Suisse, la France, Marignan et le roman nationalCroissance: ces pays qui tirent leur épingle du jeuBaselworld un bilan réussi

Thématique : Suisse

Conjoncture

+ récents
+ commentés
+ partagés

Draghi a gagnĂ© une bataille, il n’a pas gagnĂ© la guerreValls dĂ©taille ses mesures en faveur de l’investissementItalie : Renzi prĂ©sente un budget d’Ă©lève modèleLa visite de Tsipras Ă  Moscou irrite l’Europe

Plus
d’articles Conjoncture

RĂ©agir Ă  cet article

Publicité

11 commentaires

luxemburg

Il ' y a pas que la Suisse pour les vacances !

Le 25/02/2015 Ă  17:00
Lire la réponse à ce commentaire AlerterRépondre

machin-choses

Vous avez raison il y a le monde entier, voire aussi le Luxembourg pour ceux qui en on fait le tour de tous les continents et se rajouter un 111 pays Ă  leur collection pour Ă©pater lors des diners mondains.

Le 25/02/2015 Ă  18:55
AlerterRĂ©pondre

thierry 1111

Franc fort ou pas, moi c'est dĂ©cidĂ© je repars en suisse en juin pour les vacances …. Les villes et les paysages sont magnifiques, les gens sont très gentils, les musĂ©es sont beaux et nombreux, quand aux hĂ´tels, si, en cherchant, on peut trouver des chambres Ă  des prix abordables ….

Le 25/02/2015 Ă  16:19
Lire la réponse à ce commentaire AlerterRépondre

hugguy

Vous en avez de la chance….

Le 27/02/2015 Ă  18:27
AlerterRĂ©pondre

Les ions

Mais tout ira peut-ĂŞtre mieux lorsqu'ils auront des Ă©oliennes sur les cĂ®mes, il paraĂ®t que les Ă©oliennes attirent le tourisme…
http://www.myswitzerland.com/fr-fr/centrale-eolienne-de-mont-crosin.html
Quoique ce ne doit pas être la motivation première des Allemands que d'aller visiter en Suisse ce qu'ils ont déjà chez eux !
Ce qui est sûr est que les éoliennes ne freinent pas la hausse des factures, même chez nos voisins helvètes:
http://www.contrepoints.org/2015/02/25/199214-suisse-taxer-lenergie

Le 25/02/2015 Ă  13:48
Lire la réponse à ce commentaire AlerterRépondre

Latyna

Oui les allemands ont toujours préféré la mer et l'Espagne

Le 16/03/2015 Ă  17:30
AlerterRĂ©pondre

Patricck

J'avais rapporté une bouteille d'alcool acheté en Suisse lors d'un séjour (elle était entamée, je l'ai donc rapportée) et des amis voyant le prix dessus avaient trouvé le prix intéressant. C'était à l'époque du franc français et je dus dire que le prix affiché était en francs suisses
A l'époque, un franc suisse valait 4 francs français

Le 25/02/2015 Ă  13:29
AlerterRĂ©pondre

machin-choses

La Suisse c'est l'idéal pour les motards français cet été: des virages et peu de diesel à respirer.
Les employés de l'hôtellerie suisses sont des européens et énormément de français, très doués dans ce secteur.
Il faut ajouter que l'année passée les nuitées on augmenté pour atteindre 35 millions.

Le 25/02/2015 Ă  12:31
AlerterRĂ©pondre

brumaire

Il y a 4 ou 5 ans notre semaine tout compris Ă  3, dans le canton de Vaud, Villars sur Ollon ou les Diablerets, nous coĂ»tait bien moins qu'un sĂ©jour en France. De plus les suisses sont plus sympa, l'Ă©cole de ski suisse est meilleure qu'en France et il y a moins d'attente dans les remontĂ©es, alors qu'un euro Ă©tait Ă©gal Ă  1, 53 CHF . Maintenant 1 euro = 1 CHF, c'est trop cher pour nous…..

Le 25/02/2015 Ă  12:06
Lire les 2 réponses à ce commentaire AlerterRépondre

Latyna

Sympa…. hum je vois que vous n'ĂŞtes pas allĂ©s dans le Valais germanique faites un tour Ă  Zermatt ou Ă  Saaz Fee et on en reparle

Le 16/03/2015 Ă  17:33
AlerterRĂ©pondre

VinceVaud

Certaines stations de ski vaudoise ou valaisanne ont décidé de baisser leurs tarifs pour revenir au même niveau que lorsque le CHF était lié à l'Euro, pour ne pas faire déserter tout les touristes européen, mais le combat s'annonce difficile.

Le 25/02/2015 Ă  12:32
AlerterRĂ©pondre

Précédent
Suivant

Le vin du mois en exclusivitĂ© – prix direct propriĂ©tĂ©
DĂ©couvrir

Testez vos connaissances ! Des cadeaux Ă  gagner
Jouer

L’intĂ©grale du Figaro sur tous vos Ă©crans
S’abonner

Jusqu’Ă  80% de rĂ©duction sur les spectacles
RĂ©server

Plus de 15 newsletters thématiques
S’inscrire

Suivez l’Ă©volution de vos conditions mĂ©tĂ©o
En savoir +

Plus de 7 000 recettes de cuisine à décrouvrir
Rechercher

L’actu en temps rĂ©el avec Le Figaro
Suivre

Trouvez la meilleure assurance santé en 3 minutes
Comparer

Plan du site

Charte

CGU

CGV

Infos cookies

FAQ

Contact

Abonnements

Services

Mentions légales

Publicité

Sitemap

La Suisse recherche des touristes capables de supporter le franc fort

Laisser un commentaire