Le franc suisse flambe les marchés paniquent-Courrier international

Aller au contenu principal

Le Monde
Télérama
Le Monde diplomatique
Le Huffington Post
La Vie

Nos partenaires

Shopping
Cours d’anglais
Sélection High Tech
Cours de français

Édition abonnés

Mobile

Newsletter

Connexion

Boutique

Menu

France
Monde
Économie
Culture
Vidéos
Diaporamas
Dessins
Infographies
Unes du jour
Voyages
Enquêtes
Histoire
Sciences

En ce moment

Massacre de Garissa
Nucléaire iranien
Ukraine
Etat islamique
Horoscope

Abonnez-vous

Connexion

Boutique

Recherche

Outils

Recherche

Source

Réagir

Partager

économie. Le franc suisse flambe, les marchés paniquent
ÉconomieSuisseCourrier international – Paris Publié le 16/01/2015 – 19:04

Les plus lus

Sciences. Que se passe-t-il dans le cerveau de quelqu’un qui va mourir ?

Corée du Sud. La « haine des femmes » prend de l’ampleur

Kenya. Le pays sous le choc après l’attentat de Garissa

Belgique. Comment annoncer le suicide d’un grand homme politique accusé de viol ?

FlickrCC / Pineapple XVI
En décidant de laisser le franc flotter, la Banque centrale suisse a affolé les Bourses et les marchés monétaires. Les exportateurs helvétiques s’inquiètent, notamment dans le secteur de l’horlogerie.

Le cours de 1,20 franc suisse par euro, c’est fini. « La
décision, jeudi 15 janvier, de la Banque nationale suisse (BNS) d’abandonner
son taux plancher a pris tout le monde de court », constate Le Temps,
à Genève. Cette annonce a provoqué une onde de choc sur les marchés. Jeudi, la
Bourse de Zurich a connu un krach historique, s’effondrant de 13,75 % avant de
clôturer en baisse de 8,67 %.
La panique s’est aussi emparée des Bourses d’Europe de l’Est, notamment en
Croatie et en Pologne. Dans ces pays, « de nombreux ménages ont souscrit des
emprunts immobiliers en francs suisses et se trouvent pris au piège par la
décision de la BNS de laisser le franc s’apprécier », ajoute
le quotidien de Lausanne 24
heures. « En Pologne, cela concerne 700 000 familles qui ont fait face au
décrochage de 20 % du zloty face au franc. Dans ce pays, près de 40 % des crédits
immobiliers sont libellés en francs. »
L’euro est tombé à 0,8517 franc suisse jeudi dans la matinée – son niveau le plus
faible depuis l’introduction de la monnaie unique, en 1999, avant de se
redresser un peu. Vendredi midi, 1 euro valait 1 franc suisse.
Volte-face
Le taux plancher avait été instauré en septembre 2011 pour stopper
l’appréciation du franc, qui était désastreuse pour les exportateurs et
risquait de plonger la Suisse dans la déflation. Pourquoi la BNS a-t-elle fait
volte-face ? Visiblement, elle a préféré prendre les devants.
« On s’attend à ce
que la Banque centrale européenne lance la semaine prochaine un programme de
rachat d’obligations souveraines afin de relancer la croissance et d’éviter à
la zone euro de sombrer dans la déflation », explique
le Financial Times. Si c’est effectivement le
cas, cette injection massive d’euros « provoquera une forte demande de francs
suisses, une devise perçue comme l’une des plus sûres au monde », poursuit le
quotidien britannique.
Cela signifie que « la Banque centrale suisse aurait eu du mal
à maintenir son cours plancher ». Elle aurait en effet dû acheter beaucoup d’euros, comme elle le faisait déjà depuis trois ans. Fin décembre,
précise le Financial Times, « ses
réserves de devises atteignaient 495 milliards de francs, soit l’équivalent de
80 % du PIB du pays ». La Suisse était ainsi devenue le premier créancier de la
zone euro. Elle a donc décidé de dire stop, avant que cela ne lui coûte encore
plus cher. D’autant qu’avec la baisse de l’euro ses réserves de change se
dévalorisent mécaniquement.
Naïveté coupable
Cette « anticipation risque de coûter cher à l’économie suisse », déplore Le Temps, qui dénonce la « naïveté
coupable » de la BNS. Certes, ajoute Le Matin, « les consommateurs
pourront, un temps, réserver des vacances à bon compte ». Mais après ? « La Suisse
pourrait souffrir de sérieux maux de dos. Car c’est sa colonne vertébrale qui
est touchée. Ce sont toutes les entreprises, petites ou grandes, qui font sa
richesse en vendant leur savoir-faire à l’étranger : horlogerie, chimie,
pharmacie, machines-outils », conclut le quotidien de Lausanne.
L’Hebdo est toutefois moins
alarmiste. « Le pari de la BNS peut paraître à la fois simple et prodigieusement
osé, analyse
le magazine de Lausanne. En rendant sa liberté à sa monnaie, elle lui
permet de s’ajuster à sa vraie valeur. » Car si la Suisse représente  traditionnellement un refuge, son économie sera toutefois affaiblie
par un franc trop cher. Elle sera donc « moins attractive pour les placements. Ce qui
devrait amener les investisseurs étrangers et les spéculateurs à choisir
d’autres cibles que la Suisse. Le tout provoquera une baisse de pression sur le
franc, qui, mécaniquement, s’affaiblira. »

Source

Courrier international – Paris
Paris
Hebdomadaire
217 000 exemplaires
www.courrierinternational.com

Créé en 1990, Courrier international est un hebdomadaire d’actualité qui propose à ses lecteurs une sélection du meilleur de la presse étrangère traduit en français. Chaque semaine, le journal explore des sujets politiques, économiques, sociétaux,…

Source

Partager

Réagir

Imprimer

Abonnez-vous à partir de :
1 EUR
le premier mois

Haut de page

Vu des Etats-Unis. La France se met au « hashtag »

France. « La gauche n'a pas de projet »

France. Nicolas Sarkozy, l’éternel retour

Plus d'articles

Royaume-Uni. Michael Bloomberg : après la mairie de New York, celle de Londres ?

Belgique. Victime de viol, tu porteras plainte tout de suite ou pas du tout

Etats-Unis. Viol sur les campus : « Rolling Stone » face à un échec journalistique

Plus d'articles

Russie. Moscou : fin des cordonniers assyriens

Bangladesh. Les clichés ont la vie dure

Écologie. Laissons le carbone dans le sous-sol

Plus d'articles

Littérature. Sortie prochaine du quatrième tome de la trilogie « Millenium », sans Stieg Larsson

Photographie. La semaine en images (27 mars-4 avril)

Histoire. Une (pas si) brève histoire de la Bolnavie (1)

Plus d'articles

Egouts, bébé jaguar et robots-fourmis : tour du monde des vidéos de la semaine

Sciences. Que se passe-t-il dans le cerveau de quelqu’un qui va mourir ?

Gaza. Toujours sous les décombres

Plus d'articles

Photographie. La semaine en images (27 mars-4 avril)

Semaine de la presse. Le dessin fait ses classes

Le tour du monde des tours Eiffel

Plus d'articles

Peine de mort. L’Utah retourne aux bonnes vieilles méthodes

Israël se résout à un accord sur le nucléaire iranien

Vu des Etats-Unis. Le Moyen-Orient : un grand bourbier et une immense menace

Plus d'articles

Drogues. L'éphéméride du caféinomane

Infographie. Dans l'espace, des milliers d'objets volants bien identifiés

Infographie. Pourquoi faut-il vacciner en masse ?

Plus d'articles

Pays-Bas. Libération surprise d'un otage d’Aqmi au Mali

Malaisie. Coup de filet anti-islamiste

Etats-Unis. Rand Paul, "le plus intéressant des hommes politiques"

Plus d'articles

Birmanie. Bienvenue à Naypyidaw, la capitale la plus étrange au monde

Le tour du monde des tours Eiffel

Etats-Unis. Chasse aux huîtres à San Francisco

Plus d'articles

Etats-Unis. Viol sur les campus : « Rolling Stone » face à un échec journalistique

Etats-Unis. A quoi reconnaît-on un potentiel terroriste à l'aéroport ?

Ukraine. L'agence créée par BHL et financée par des oligarques n'a pas bonne réputation

Plus d'articles

Tradition. Il était une fois le poisson d'avril

Australie. Face aux féroces guerriers à plumes

Archéologie. Au neuvième siècle, quand Vikings et musulmans se croisaient

Plus d'articles

Sciences. Que se passe-t-il dans le cerveau de quelqu’un qui va mourir ?

Japon. Fukushima : voyage au pays des radiations

Cancer. Les médecins redoutent un effet Angelina Jolie sur les opérations préventives

Plus d'articles

Offres lecteurs

Abonnez-vous !
Découvrez toutes nos offres d’abonnement

Déjà abonné ?
Activez votre compte pour profiter de l’hebdo et de contenus exclusifs sur le site et vos appareils mobiles

La boutique
Découvrez tous nos hors-séries, livres, produits…

Courrier international

Temps forts

Massacre de Garissa
Nucléaire iranien
Ukraine
Etat islamique
Horoscope

Sur le web

Conjugaison
Programme TV
Sport
Séries TV
Recettes
Concert à Paris

Sites du groupe

Le Monde
Télérama
Le Monde diplomatique
Le Huffington Post
La Vie

Suivre Courrier international

Facebook

Twitter

Google Plus

Newsletter

Flux

Mobile

Qui sommes-nous ? | CGU | Mentions légales | Données personnelles | Annonceurs | Contact | Aide

Le franc suisse flambe, les marchés paniquent – Courrier international

Laisser un commentaire