Penser le social à travers le conflit

Penser le social à travers le conflit

Le philosophe allemand Axel Honneth est aujourd’hui bien connu pour sa théorie de la lutte pour la reconnaissance, laquelle est pour lui le c’ur de la dynamique morale de nos sociétés. Il s’est récemment quelque peu détourné de ce modèle en direction d’une théorie plus classique de la liberté (dans son livre Le Droit de la liberté), mais peu importe ici. Car paraît aujourd’hui, aux Editions La Découverte, un livre de 1986, antérieur donc à tous ses grands travaux, «Critique du pouvoir», livre qui constituait sa thèse de doctorat, mais qui est bien davantage qu’un exercice académique.

Retracer l’histoire «Théorie critique»

Axel Honneth y retrace en effet toute l’histoire de la «Théorie critique» (ou école de Francfort, dont il est lui-même l’héritier et le continuateur), de Max Horkheimer à Jürgen Habermas, auxquels il joint, de manière originale, Michel Foucault. Mais cette histoire, il ne l’a pas écrite en simple historien: il l’a fait, déjà, en théoricien lui-même critique, cherchant dans les uvres de ses grands prédécesseurs le matériau systématique de sa propre théorie à venir.

Importance de la lutte

Tout lecteur intéressé par les sciences et la philosophie sociales tirera le plus grand bénéfice de ce livre. D’abord, parce que les enjeux des diverses théories y sont à chaque fois exposés avec la plus grande clarté conceptuelle, ce qui n’est pas une mince affaire; Honneth écrit dans la plus grande limpidité de style, ce qui n’est pas le cas de tous ses maîtres.

Ensuite, parce que s’y trouvent effectivement, même si c’est indirectement ou en creux, les prémices de sa théorie à venir, dont on voit ici ce qu’elle doit à une théorie du pouvoir et du conflit inspirée de Foucault, et que ne satisfait pas la théorie de la communication de Habermas à laquelle il consacre plusieurs chapitres.

Enfin, parce que ce livre marque en lui-même un important jalon dans l’histoire de la philosophie sociale, en attirant l’attention sur l’importance de la lutte dans la constitution d’un ordre social. Que le social doive se penser à partir de la conflictualité est en effet resté un fil rouge invariant de son uvre ultérieure.

Axel Honneth, «Critique du pouvoir», La Découverte, 380 p.

Laisser un commentaire