Un tournage émouvant pour Karine Vanasse

Un tournage émouvant pour Karine Vanasse

Le tournage du film Et au pire, on se mariera est synonyme de retrouvailles pour Karine Vanasse: en plus de renouer avec le cinéma québécois, l’actrice de 32 ans retrouve avec bonheur la cinéaste Léa Pool, qui l’avait dirigée il y a 17 ans dans Emporte-moi, le film qui a lancé sa carrière.

«Ça faisait longtemps que je souhaitais retravailler avec Léa, mais il fallait trouver le bon rôle, a souligné hier Karine Vanasse, rencontrée sur le plateau de tournage du film, dans le quartier Rosemont.

«Quand on m’a parlé de ce film, j’ai trouvé cela logique. Je sentais que j’étais rendue à un moment où je pouvais jouer ce genre de rôle, un premier vrai rôle de mère pour moi. Je pense que je suis rendue là dans ma carrière.»

Karine Vanasse a donc appelé elle-même Léa Pool pour lui faire savoir qu’elle aimerait faire une audition.

«Je trouvais ridicule de faire passer une audition à Karine, alors je lui ai offert d’effectuer un essai avec Sophie Nélisse pour voir si elle pouvait jouer sa mère, raconte la réalisatrice de La passion d’Augustine.

«Elles ont donc joué une scène où le personnage de Sophie s’enferme dans sa chambre et sa mère frappe à la porte en lui disant d’ouvrir. Or, dans Emporte-moi, il y avait une scène semblable où c’était le personnage de Karine qui faisait la même chose avec sa mère. Elle avait la même expression de visage, 17 ans plus tard! On s’est regardées toutes les deux et on a pleuré. C’était très émouvant.»

Un rôle majeur

Adapté du roman du même titre de l’auteure Sophie Bienvenu, Et au pire, on se mariera raconte l’histoire d’Aïcha (Sophie Nélisse), une adolescente de 14 ans qui vit seule avec sa mère (Vanasse) et qui tombe amoureuse d’un jeune homme qui a deux fois son âge (Jean-Simon Leduc).

«C’est le plus beau rôle de ma carrière jusqu’à maintenant», admet Sophie Nélisse.

«C’est un personnage complexe parce qu’elle est très mélangée dans sa tête. Il y a beaucoup de naïveté et d’innocence en elle, mais elle a aussi vécu des choses dans son passé qui l’ont troublée. C’est un gros défi à jouer.»

Le tournage du film se poursuit jusqu’au 8 octobre, en prévision d’une sortie en 2017.

Laisser un commentaire